Blog

Sport et endorphines : découvrez les hormones du bonheur !

Vous avez déjà dû entendre parler des hormones du bonheur? Il s’agit des endorphines. Secrétées par le cerveau, ces hormones sont libérées pendant toute activité où vous prendrez du plaisir, mais d’autant plus durant la pratique d’une activité sportive, à condition qu’elle soit pratiquée une demi-heure ou plus.

Ces endorphines ont pour conséquence différents effets, mais tous vous apporteront bien-être, plaisir, bonheur et décontraction. Alors, ne vous privez plus de ressentir un tel apaisement grâce à la simple pratique d’une activité sportive. Identifiées comme se rapprochant de la morphine ou de l’opium, les endorphines sont une véritable drogue, mais saine. Si elles créent une addiction, elles sont à la fois un véritable plus pour votre santé physique et psychologique.

Quand le cerveau libère les endorphines

Production endorphines sport Si les endorphines peuvent être libérées durant toute activité apportant joie et plaisir, telles que manger un bon aliment, rire, etc., elles le sont véritablement surtout dans la pratique d’une activité sportive. Pour qu’elles soient diffusées dans l’organisme, il faut avoir pratiqué un sport durant un minimum de 30 minutes, et ce, à intensité moyenne ou intensive. L’effet des endorphines peut facilement durer plusieurs heures après l’entraînement, selon l’intensité à laquelle vous vous êtes entraînés, et ce que vous ayez utilisé votre meilleur vélo d’appartement, que vous ayez couru ou que vous ayez réalisé n’importe quelle activité sportive que ce soit.

Les endorphines sont libérées par le cerveau, et plus précisément, par l’hypothalamus et l’hypophyse. Elles vont ensuite circuler dans l’ensemble du système nerveux, dans le sang ainsi que dans tous les tissus de l’organisme. Ces hormones vont procurer au corps un sentiment de bien-être et d’apaisement bien plus puissant que le simple fait de se reposer.

Les différents effets de l’endorphine sur votre organisme

Tous les sportifs aguerris vous le diront, le sentiment ressenti après tout entraînement, d’intensité moyenne ou maximale, est un réel sentiment de bonheur, bien-être, plaisir, zénitude, telle une véritable drogue. La libération des endorphines engendre différents effets, tous bénéfiques pour l’organisme et votre bien-être psychologique et physique :

  • Diminution du stress: c’est pour cela qu’un sportif sera bien moins stressé qu’une personne ne pratiquant aucune activité. Adieu stress et anxiété grâce aux endorphines qui inhibe les émotions négatives. Vous allez donc vous sentir très zen et détendu, voire euphorique et excité pour certains. Le sport contribue ainsi complètement à un plein épanouissement physique et psychique.
  • Diminution de la fatigue: grâce à son effet addictif, la fatigue permet d’être beaucoup moins ressentie. Les endorphines agissant sur le système respiratoire et cardio, vous aurez moins de difficultés durant l’effort. Ainsi, ces hormones vous permettront de tenir un entraînement sur une plus longue durée, même si vous êtes réellement fatigué.
  • Diminution des douleurs: grâce à l’effet antalgique engendré par la sécrétion d’endorphines, les douleurs, que ce soit musculaire, articulaire ou lié aux tendons, se ressentent beaucoup moins. Le fait de ne pas ressentir pleinement la douleur permet au sportif de maintenir son niveau de performance au plus haut sans être troublé. Cet effet peut durer quelques heures après l’entraînement. Là encore, les endorphines vous permettent de faire durer l’entraînement.