Actualité Conseils

Comment le sport aide-t-il à lutter contre les hémorroïdes ?

Levez-vous et bougez. En plus d’une alimentation saine, l’exercice peut aider à faciliter le transit intestinal, ce qui, à son tour, peut contribuer à réduire le risque de poussées et de nouvelles hémorroïdes.

L’exercice est-il sans danger ?

lutter contre les hémorroïdes Il n’y a aucune raison d’éviter de faire de l’exercice à cause des hémorroïdes, à moins que cela ne soit inconfortable. Si un exercice ne vous convient pas, choisissez-en un autre.

Si vous avez eu des poussées d’hémorroïdes, vous voudrez peut-être éviter les exercices qui augmentent la pression dans la zone anale, car cela peut déclencher une poussée d’hémorroïdes. Des exemples de ce type d’activité sont l’équitation ou la moto (parce qu’elles exercent une pression sur le rectum). L’haltérophilie également car elle entraîne un effort, une tension et une pression sur la zone rectale.

Si une douleur vous empêche de faire du sport, vous pourriez peut-être essayer une crème hémorroïdes comme celle que l’on retrouve ici. Au-delà du fait qu’elles aident à la disparition des hémorroïdes plus rapidement, ces crèmes ont pour avantage de soulager les hémorroïdes instantanément. Cela vous permettra de faire du sport et donc de réduire les hémorroïdes. Un peu de crème peut enclencher ce magnifique cercle vertueux !

Activité physique

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE

Certains exercices peuvent contribuer à réduire le risque de crises hémorroïdaires en stimulant le transit intestinal et/ou en tonifiant la zone rectale. La stimulation de la fonction intestinale limite la constipation (une cause d’apparition d’hémorroïdes). Les exercices qui accélèrent le rythme cardiaque augmentent le flux sanguin vers la zone rectale. Cela renforce les tissus de soutien (pour aider à prévenir les hémorroïdes) et apporte des nutriments et de l’oxygène aux zones enflammées (pour aider à soulager les hémorroïdes).

Une activité physique modérée, comme la marche rapide 20 minutes par jour, peut stimuler la fonction intestinale et améliorer le flux sanguin et le tonus musculaire. Parmi les autres activités cardio bénéfiques, citons la course à pied, la natation et l’aérobic.

Certains exercices, comme le yoga par exemple, améliorent le tonus musculaire et peuvent réduire vos symptômes et le risque de poussées. Pour renforcer et tonifier les muscles pelviens et anaux, essayez les exercices de Kegel.

Les exercices de Kegel peuvent aider les femmes à renforcer le plancher pelvien ainsi que les muscles anaux et rectaux, en particulier après un accouchement. Cela peut aider à faciliter la digestion et à prévenir la constipation. Pour faire un exercice de Kegel, contractez vos muscles vaginaux (comme vous le feriez si vous deviez arrêter d’uriner en cours de route), maintenez cette contraction pendant quelques secondes, relâchez-la et répétez plusieurs fois. C’est un exercice discret que vous pouvez faire presque partout (à condition de ne pas faire la grimace) !

L’autre avantage de se dépenser dans une activité sportive est de vous passer l’envie de fumer car n’oublions pas que le tabac est également un facteur favorisant les hémorroïdes. Comme l’alcool et le café.

Dans votre nouvelle vie de sportif vous aimerez sûrement ajouter des fibres à votre alimentation. C’est super ça vous aidera énormément dans votre lutte contre les hémorroïdes au passage !