Blog

Evaluez vos caractéristiques morphologiques de base

Afin de construire ou d’adapter son programme d’entraînement, de vérifier l’impact de sa planification, pour se situer à un moment donné, pour mieux comprendre les déterminants de sa discipline sportive, l’évaluation est incontournable.
Les différents déterminants de la performance sportive sont nombreux : Force, souplesse, vitesse, récupération …  Mais concentrons nous dans cet article sur les caractéristiques morphologiques de base.
La taille, le poids, l’IMC sont évalués de manière systématique afin de définir l’état de forme du sportif, ses proportions, sa composition corporelle ou encore sa maturation.

1 La taille

Il s’agit d’une caractéristique déterminante dans certaines disciplines. On peut considérer que l’homme atteint sa taille définitive vers l’âge de 22 – 25 ans et la femme vers 18 – 20 ans; celle-ci a généralement une taille inférieure de 10 à 12 cm par rapport à son homologue masculin.
Il n’est pas indispensable d’avoir fait de grandes études pour une évaluation correcte de la taille, toutefois, pour une mesure correcte les éléments suivants doivent être respectés:

  • Position debout, pieds nus et joints, corps droit sans crispation, bras le long du corps et regard vers l’avant.
  • Talons, fesses, dos et arrière de la tête touchent le plan vertical arrière.
  • Tête orientée selon le plan de « Frankfort », horizontalement.

La taille s’exprime en centimètres (cm).

2 Le poids

Le poids du sportif mature est composé d’éléments constants (squelette, système nerveux, peau et viscères) et d’éléments variables (muscles, masse graisseuse et contenu gastrique/urinaire). Le poids d’un individu peut varier sensiblement d’un jour à l’autre, par exemple suite à une activité physique déshydratante. Il importe donc de toujours effectuer la pesée au même moment de la journée, au réveil par exemple.
Le poids s’exprime en kilos (Kg).

3 L’IMC (Indice de Masse Corporelle)

Aussi appelé BMI (Body Mass Index) ou indice de Quetelet, il s’applique aux adultes de 18 à 65 ans. Il s’agit d’un rapport entre le poids et la taille permettant d’évaluer l’état pondéral d’un individu et de le classer selon les risques encourus. Il est calculé de la manière suivante :

IMC = Masse (Kg) : Taille² (m²)

MAIS ATTENTION !

Les athlètes ont bien souvent une musculation supérieure à la normale et celle-ci va fausser le calcul. Les valeurs se situeront à un niveau supérieur à la norme et le sportif pourra être considéré en surpoids alors que ce n’est bien sûr pas le cas.
Des mesures complémentaires du taux de masse graisseuse sont nécessaires pour éviter une classification erronée.

4 La composition corporelle

La composition corporelle peut être considérée comme un modèle à quatre compartiments:

  1. Masse squelettique
  2. Masse musculaire
  3. Masse grasse
  4. Masse restante englobant ce qui n’est pas repris dans les trois premières

La masse squelettique et la masse restante représentent un pourcentage stable de l’ensemble, respectivement environ 15 % et 37 %.
La masse grasse et la masse musculaire sont par contre variables d’un individu à l’autre en fonction de son âge, de son activité physique, de son sexe En termes sportifs, la teneur de la masse musculaire est souvent supérieure à la masse graisseuse. Dans certaines disciplines sportives il existe des catégories de poids, cela amène les sportifs à suivre des régimes alimentaires très exigeants.

5 Comment mesurer la masse graisseuse ?

De nombreux outils et méthodes existent, citons-en les principales:

  • La pesée hydrostatique, cette mesure utilise le principe d’Archimède selon lequel la perte de poids d’un objet immergé dans l’eau correspond au volume d’eau que cet objet déplace.
  • Le DEXA, Il s’agit d’une mesure utilisant rayons X  et permettant d’obtenir la distribution totale du tissu adipeux corporel, de la masse maigre et de la masse osseuse.
  • Le BOD POD, utilise les rapports de volumes et pressions pour estimer la composition corporelle.
  • La mesure des plis cutanés, à l’aide d’une pince à plis, une mesure est effectuée à différents endroits du corps. Les mesures sont alors intégrées à une formule qui permet de déterminer le pourcentage de masse grasse et maigre de l’individu.
  • La bio impédance, technologie utilisée par les pèse-personnes largement diffusés dans le commerce. La technique se base sur les différences de conductivité électrique des différents tissus.

A vos mesures !!